AUTRES POEMES

De mes expériences passées, mêlées à mon imagination, 

l'authenticité de ces écrits est indubitable.

Le Jardin de ma Tante

A Cuisia, Rue des Tilleuls,

Je me promène avec mes aïeuls.

J’aperçois ma Tante, elle soigne ses semis,

Fruits, légumes, fleurs composent son paradis.

Je contemple ses œillets aux couleurs partagées,

Ils tracent les contours des allées,

Leurs feuilles ciselées tapissent les rangées.

Ses capucines renvoient des lumières orangées.

Ses glaïeuls se courbent à mon arrivée,

Ses dahlias déploient leurs facettes citronnées,

Ses reines marguerites ouvrent leurs apparats,

Tandis que ses rosiers chatouillent mon odorat.

Sa rhubarbe pousse en abondance,

Ses fraises mûrissent dans l’aisance,

Ses framboises attendent la cueillette de l’été,

Mais ses pêches, elles, sont clairsemées.

Ses tomates s’accrochent à leur tuteur,

Ses carottes offrent leur meilleur,

Ses courgettes, ses melons, se dorent au soleil.

Pas une herbe, pas une limace qui veille

10 vues

Posts récents

Voir tout

TSVETOK ET BABOTCHKA

Extrait du « Récit d’une amitié apatride » Annie CHAMBADE-BREANT 2018 A Solntse, une seule source intarissable, le soleil ! Les ailes azurées de BABOTCHKA captent les rayons dès l’aurore. Ce matin-là

Les Inséparables, Papillon et Cœur de Fleur

Moi, Cœur de Fleur, je suis en peine. Les scintillements de tes yeux sont faibles, De notre amour de jeunesse, je cherche l’étincelle, Pour en ta compagnie, faire de nouvelles promenades sereines. San

Qui suis-je ?

Mon parfum attire les papillons égarés, Papillon multicolore, ton âme est-elle toujours affectée ? L’Imposteur Frelon a-t-il encore frappé ? Je peux te garantir un environnement dépollué. J’assainis l