AUTRES POEMES

De mes expériences passées, mêlées à mon imagination, 

l'authenticité de ces écrits est indubitable.

Le Jardin de ma Tante

A Cuisia, Rue des Tilleuls,

Je me promène avec mes aïeuls.

J’aperçois ma Tante, elle soigne ses semis,

Fruits, légumes, fleurs composent son paradis.

Je contemple ses œillets aux couleurs partagées,

Ils tracent les contours des allées,

Leurs feuilles ciselées tapissent les rangées.

Ses capucines renvoient des lumières orangées.

Ses glaïeuls se courbent à mon arrivée,

Ses dahlias déploient leurs facettes citronnées,

Ses reines marguerites ouvrent leurs apparats,

Tandis que ses rosiers chatouillent mon odorat.

Sa rhubarbe pousse en abondance,

Ses fraises mûrissent dans l’aisance,

Ses framboises attendent la cueillette de l’été,

Mais ses pêches, elles, sont clairsemées.

Ses tomates s’accrochent à leur tuteur,

Ses carottes offrent leur meilleur,

Ses courgettes, ses melons, se dorent au soleil.

Pas une herbe, pas une limace qui veille.

10 vues

Posts récents

Voir tout

En ce dimanche de printemps ensoleillé, J’ai croisé Ta Fleur Préférée, Ses émotions demeurent désorganisées. Depuis tant d’ans, Elle ne peut caresser tes ailes satinées. Toutes deux, nous marchons ver

Tsaritsa, Petite Fleur timide, Choyée par sa famille, Grandit à la Ferma Nikolaï, près de LesseLayaï. Issue d’une lignée inaltérée, Tsaritsa voue un culte entier à l’harmonie de l’âme, Tel un pétale s

Aux premiers mots, je perçois la lueur d’un épanouissement naissant, Ce Papillon Cobra déploie une envergure, tel le charmeur de serpents. Très vite, il s’invite dans mon paradis, Et veux reconstruire