AUTRES POEMES

De mes expériences passées, mêlées à mon imagination, 

l'authenticité de ces écrits est indubitable.

La rose de Villequier

Oh ! toi Rose de Villequier,

Tu t’éveilles dans le matin doré,

Tu parais avec préciosité,

Tu gaves tes proches de générosité.

Ton ovale rougit,

Peu à peu, il grossit.

Le passant te salue avec admiration,

Tu apprécies sa contemplation.

Tu lui offres ta fraîcheur,

Tes essences enivrent ce rôdeur.

Peu à peu, tes pétales se réalisent,

Ta robe de velours se dessine.

Tes rejetons assurent ta postérité,

Tu peux t’épanouir dans la tranquillité.

A chaque changement de propriété,

Tes racines sont bouleversées.

Mais ta force est surprenante,

Ta résistance est débordante.

Tu es accueilli en déesse dans ta récente demeure,

Tu éblouis tes nouvelles sœurs.

0 vue

Posts récents

Voir tout

Déesse Flora et Papillon Citron

Dans un esprit provençal, pétillant de poésie, Le printemps se dessine et s’ouvre à la fantaisie. D’une âme réceptive aux piments printaniers, Naissent des voluptés terrestres passionnées. Encore quel

TSVETOK ET BABOTCHKA

Extrait du « Récit d’une amitié apatride » Annie CHAMBADE-BREANT 2018 A Solntse, une seule source intarissable, le soleil ! Les ailes azurées de BABOTCHKA captent les rayons dès l’aurore. Ce matin-là

Les Inséparables, Papillon et Cœur de Fleur

Moi, Cœur de Fleur, je suis en peine. Les scintillements de tes yeux sont faibles, De notre amour de jeunesse, je cherche l’étincelle, Pour en ta compagnie, faire de nouvelles promenades sereines. San