AUTRES POEMES

De mes expériences passées, mêlées à mon imagination, 

l'authenticité de ces écrits est indubitable.

Au Lavoir la Pirone

Tu as vu le jour en l’an dépassé,

Tu étais l’un des lieux les plus flattés.

Tu as connu des femmes de tous âges,

Auxquelles tu prêtais tes avantages.

Caché au fond ta ruelle, tu livrais ta passion,

Et tu suscitais l’admiration.

Chaque semaine, tu étais courtisé,

Et toutes planches étaient occupées.

Le linge était brassé par les laveuses,

L’eau claire devenait lors savonneuse.

Tu rendais l’éclat et la blancheur,

Les étoffes et les tissus absorbaient la fraicheur,

Ta source intarissable, gavait ton réservoir,

La pureté de l’eau cautionnait tes avoirs.

La force de la nature t’accordait ses faveurs,

Tu étais couronné de fleurs.

Tu as partagé ta vie avec les travailleuses,

Mais aujourd’hui tu attires les curieuses.

Tu étais aussi le rendez-vous de la convivialité,

Ta restauration est le gage de l'immortalité.

0 vue

Posts récents

Voir tout

TSVETOK ET BABOTCHKA

Extrait du « Récit d’une amitié apatride » Annie CHAMBADE-BREANT 2018 A Solntse, une seule source intarissable, le soleil ! Les ailes azurées de BABOTCHKA captent les rayons dès l’aurore. Ce matin-là

Les Inséparables, Papillon et Cœur de Fleur

Moi, Cœur de Fleur, je suis en peine. Les scintillements de tes yeux sont faibles, De notre amour de jeunesse, je cherche l’étincelle, Pour en ta compagnie, faire de nouvelles promenades sereines. San

Qui suis-je ?

Mon parfum attire les papillons égarés, Papillon multicolore, ton âme est-elle toujours affectée ? L’Imposteur Frelon a-t-il encore frappé ? Je peux te garantir un environnement dépollué. J’assainis l